Les ZÉtudes scientifiques…

25 avril 2011 at 00:41 (Billets d'humeur (bonne ou de chien si j'ai pas fait ma grass' mat'))

Vous avez déjà remarqué ?

Non, vous n’avez pas encore remarqué.

‘fin si, peut-être. Mais alors, vous n’avez probablement pas encore accordé beaucoup d’attention au phénomène.

‘fin si, peut-être. Mais alors, probablement pas en lui accordant l’importance qu’il mérite.

Mais je tergiverse. Venons-en au but. Aujourd’hui donc, j’ai envie de deviser à propos des… ZÉtudes “Scientifiques”. A mon avis, si on pratiquait encore l’art délicat des enluminures, ces deux mots, parés de leur aura de présumée rigueur, devraient être dessinés en lettres d’or. Au minimum !

C’est le nouveau truc à la mode, ça, les ZÉtudes “Scientifiques”. Suffit d’ouvrir n’importe quel journal pour avoir quotidiennement écho de l’une ou l’autre d’entre-elles, sortie encore toute chaude du laboratoire. Et on vous en balance sur tous les sujets. Des plus sérieux aux plus loufoques. Je pourrais vous citer des exemples mais il y en a tellement que cette liste ne serait pas très représentative. Et puis, chacun d’entre-nous a certainement le souvenir de quelques-unes, en rapport avec les thématiques auxquelles il est sensible (santé, sociologie, sexualité…).

En fait, jusque-là, il n’y a rien d’inquiétant. Ce devrait même être rassurant. Nos “zamis” les Scientifiques veillent sur nous, sur notre bien-être. Ils étudient nos comportements et nous apportent des explications à ceux-ci, des conseils de santé, nous confirment si nous sommes dans les normes ou pas etc, etc.

Sauf qu’elles deviennent tellement fréquentes, qu’elles commencent à cerner et concerner tellement d’aspects de nos vies, qu’elles se veulent tant être (ou à tout le moins que nous les considérions tant comme) l’expression de la Vérité qu’elles finissent pas influencer plus ou moins inconsciemment nos opinions et nos comportements. Sans compter qu’elles stigmatisent aussi ceux qui n’adhèrent pas à leurs conclusions, qui sortent de leurs normes… Et enfin, comble du comble, il arrive parfois qu’elles se… contredisent ! Et là, c’est le drame ! Mais que faire ??? Qui croire ??? Que penser ??? Mais où est donc Ornicar ???. (*)

En fait, par le biais de cet article, je voudrais simplement rappeler une petite chose.  La prochaine fois que vous lirez les conclusions d’une ZÉtude Scientifique, même si les références sont souvent (curieusement ?) absentes, ce serait peut-être bien de se demander qui en est l’auteur, qui pourrait en être le commanditaire, quels intérêts elle pourrait servir…

(*) Vous noterez au passage cette amusante (consternante ?) propension de l’être humain à avoir toujours besoin de se voir insuffler sa conduite, ses idées… Il y a longtemps, on avait inventé un stratagème qui s’appelait la religion. Aujourd’hui, comme il sent un peu trop le souffre au goût de certains, on lui a trouvé d’autres palliatifs, plus subtils et plus “politiquement corrects”.

4 commentaires

  1. Le Gounjou said,

    Merci pour cet article, qui rappelle que le « c’est scientifique donc c’est vrai » ne doit pas être utilisé à toutes les sauces. Du coup, ça décrédibilise les vrais scientifiques, qui font un vrai effort d’investigation, citent leurs sources, etc.
    Pour te rejoindre sur le thème, le port de la blouse blanche comme preuve de crédibilité scientifique, c’est la même chose.

    • xXGhost_GirlXx said,

      Globalement, je trouve que sous le couvert d’une société présentée comme ouverte et libre, nous n’avons jamais autant subi de propagande. Pas seulement une propagande d’état mais aussi – et peut-être même surtout – une propagande dictée par des intérêts économiques, qui se répand de manière plus sournoise.

      Le libre accès à l’information a été vanté longtemps comme un progrès. Certes. Mais trop d’information finit par tuer l’information. De nous jours, ça devient extrêmement difficile de faire la part des choses.

      A mon sens, il faut donc faire dès à présent preuve de l’esprit critique le plus acéré possible si on ne veut pas être englouti, même si les sources paraissent a priori honorables ou proches de causes qui nous touchent.

      Y a du boulot ! ^^

      • Le Gounjou said,

        Tout à fait. Avoir des sources fiables n’empêche pas l’esprit critique, bien au contraire. Notre société actuelle est très hypocrite. Il n’y a pas de libre accès à l’info, puisque comme tu le dis, on nous sature d’info de manière à engloutir l’esprit critique et à finir comme des moutons. D’ailleurs, c’est très flagrant. Aussi, puisque les médias sont contrôlés, paye ton objectivité des infos reçues ! Comme quoi, tu donnes l’exemple de la science, mais finalement c’est valable sur tous les fronts.

  2. S'Mâl said,

    Hors contexte et pourtant…. (Sheep uniquement)

    http://smal.over-blog.com/article-6926907.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :